Dans un rapport du 29 janvier 2012, des chercheurs français ont mis en évidence le lien entre sommeil et diabète (de type 2). Ceci est dû à une hormone, la mélatonine, synthétisée dans l’obscurité, donc pendant le sommeil. En cas de mutation de ce gène MT2, le risque de développer un diabète est multiplié par 7 !

Cette molécule entrant en jeu dans l’horloge circadienne (comprenant le cycle veille-sommeil), il est important d’avoir un bon sommeil pour éviter ce dysfonctionnement, comme l’ont déjà prouvé certaines études il y a quelques années.

Sources : e-sante.fr et solvital.fr
P Froguel “Rare MTNR1B variants impairing melatonin receptor 1B function contribute to type 2 diabetes”, in Nature Genetics, 29 janvier 2012