Le Nouvel Économiste* nous apporte une enquête sur les lits haut de gamme. L’article met en avant la valeur ajoutée de ce type de literie : une qualité, un savoir-faire et un service avec lesquels les marques entrée de gamme ne peuvent rivaliser.

Conséquence directe de la qualité de ces lits sur le sommeil : les consommateurs dorment beaucoup mieux. En effet, un lit fabriqué avec de bons matériaux permet de moins se réveiller pendant la nuit, de moins se retourner dans son lit et de se sentir reposé le matin.

Enfin, ce grand dossier nous apprend que la literie prend plus de place dans le budget ameublement des Français. Selon l’Institut de promotion et d’études de l’ameublement , en 2000 , les Français consacraient 10,1 % de leur budget ameublement à la literie. En 2010, la part de la literie a augmenté : elle représente désormais 11,6%.

Hästens qui correspond aux critères évoqués dans l’article, promet en effet à ses clients les plus exigeants plus de 10.000 nuits de rêve pour un sommeil d’exception !

* Source : Le Nouvel Economiste du 16 février 2012